Tout sur l'isolation phonique d'un plafond
isolation-phonique-plafond-21.jpgisolation-phonique-plafond-23.jpgisolation-phonique-plafond-24.jpgisolation-phonique-plafond-25.jpgisolation-phonique-plafond-28.jpg

Matériaux et installation d'une isolation phonique

Pourquoi avoir recours à des matériaux pour isolation phonique?

Les matériaux pour isolation phonique ou acoustique sont devenus incontournables dans les maisons, mais aussi dans les bâtiments professionnels, en raison des conséquences négatives du bruit. Véritable fléau moderne, le bruit engendre névroses en tout genre et stress, de sorte que de nombreuses solutions sont perpétuellement recherchées pour s’en prémunir. Et pour cause, c’est la personne qui subit le bruit qui est beaucoup plus mal à l’aise que celle qui le crée, mais même dans certains milieux tels que les ateliers dans les milieux industriels, le bruit créé par les travailleurs peut aussi les affecter à la longue. L’isolation acoustique ou phonique, c’est-à-dire la suppression ou la réduction des bruits, pourra se faire grâce à certains matériaux naturels ou synthétiques. Cette isolation pourra se faire aussi bien au plafond qu’au plancher ainsi qu’aux murs (intérieurs et extérieurs) et cloisons. L’isolation phonique pourra aussi se faire au niveau des ouvertures (fenêtres, portes) qui peuvent laisser filtrer des bruits venus de l’extérieur.

Les différents matériaux pour isolation phonique

Pour un confort acoustique chez soi, de nombreux matériaux pour isolation phonique sont proposés dans les circuits de distribution parmi lesquels, la laine de roche (pour les toits inclinés, les dalles flottantes, les murs et les cloisons, les combles, les ossatures métalliques), le liège expansé (pour les sols, les murs, les fondations, les toitures), les fibres de bois (pour les toitures, les dalles, les planchers, les murs et les cloisons), les fibres de coco (pour les sols, les cloisons, les toitures), l’ouate de cellulose, le verre cellulaire (pour les toits, les murs, les fondations), la mousse phénolique, la laine de verre (pour les toits, les murs et cloisons, les plafonds, les combles), la laine de coton, la perlite (pour les toitures, les plafonds, les combles), la vermiculite (pour les toitures et les combles perdus), l’argile expansée, le chanvre (pour les murs et les cloisons, les combles, les toitures), les fibres de lin (pour les murs, les planchers, les toitures, les combes), la laine de mouton, les plumes de canard (pour les faux plafonds, les combles perdus, les planchers, les ossatures en bois), la paille, le torchis, etc.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions